2019-06-30 15.26 Reiding maison natale.j

LA FONDATION LISZT

Bologne

L'Institut Liszt a été fondé en 1997 par Maria Rossana Dalmonte sous le nom d'"Association de l'Institut Liszt", une association d'associations qui avait, comme co-fondateurs, les présidents des associations italo-hongroise, italo-française, italo-autrichienne et italienne -Allemande.

 

Liszt étant un artiste européen, toutes les associations des pays dans lesquels il a vécu se sont impliqués dans « l’Association Franz Liszt ». En 2010, l'Association est devenue une fondation à but non lucratif lorsque Rossana Dalmonte a fait don de ses propriétés immobilières pour assurer une entreprise durable et indépendante. Le but institutionnel de l'Institut est la promotion et la diffusion de l'œuvre de Franz Liszt tant dans le domaine de la recherche musicologique que dans celui de l'interprétation.

 

 

Sa première tâche est de trouver du matériel : manuscrits, partitions, livres et articles relatifs à la figure de Liszt et de ses contemporains. Jusqu'à présent, de nombreux autographes lisztiens et plus de 6000 titres comprenant des livres, des articles et des partitions ont été achetés (il existe également plusieurs premières éditions imprimées des œuvres de Liszt). Cela signifie que, d'une part la bibliothèque de l'Institut est parmi les plus riches d'Italie sur Liszt d'autre part, elle est loin d'avoir épuisé la collection de l'immense littérature lisztienne.

 

Pour promouvoir la recherche musicologique, l'Institut publie les « Quaderni » de l'Institut Liszt, une revue musicologique en plusieurs langues sur l'œuvre et la vie de Liszt, et la collection « Rarità Lisztiane », des partitions qui offrent aux interprètes et aux universitaires la possibilité de se renseigner sur les œuvres de Liszt non disponibles dans des éditions modernes correctes ou de nouvelles découvertes d'œuvres inconnues ou manquantes.

 

En plus de l'activité éditoriale, tous les deux/trois ans, le Prix Liszt : un concours musicologique qui attribue un prix de 1000 euros aux meilleures recherches sur Liszt

Dans la mesure des ressources disponibles, l'Institut offre son patronage - notamment sous l'aspect d'une collaboration scientifique historico-musicologique - à d'importantes manifestations internationales concernant la vie et l'œuvre de Liszt. L'Institut a promu la Conférence internationale Franz Liszt et la naissance de l'Europe moderne (Villa Serbelloni, Bellagio 1998) sous l'égide de l'Université de Trente, de la Fondation Rockefeller, de l'Institut polytechnique et de la Virginia State University ; a organisé la conférence « Le piano au XIXe siècle et l'Académie philharmonique de Bologne » (Bologne 2000) en collaboration avec l'Académie royale philharmonique de Bologne ; elle a parrainé la 15eme Journée d'étude sur le patrimoine artistique de l'Osservanza (Bologne 2003), le VIIe Festival Liszt (Grottammare 2009), le Festival La Stanza delle Rose (Tivoli 2009), la conférence Chopin et Liszt : deux compositeurs comparés dans la musique parisienne universel (Lucca 2010) et EUROMAC VII (Rome 2011).

 

La deuxième mission de la Fondation est d'offrir au public une saison de concerts d'octobre à mai avec la formule d'un salon musical du XIXe siècle et d'un concert-conférence. Les programmes proposés sont le fruit de recherches historiographiques et tendent à approfondir non seulement la production de Liszt mais aussi celle de personnages contemporains avec des interprétations d'œuvres souvent délaissées dans le répertoire de concert traditionnel et dans des perspectives quelque peu novatrices.

Les concerts se déroulent principalement au siège de l'Institut sur un piano Steinway Grand Coda de 1860, très similaire à celui qui a été offert à Liszt et qui est actuellement conservé au Musée Teatro alla Scala. Le piano a été scientifiquement restauré par le maestro Flavio Ponzi avec les conseils de l'Institut d'acoustique de l'Université de Bologne.

 

L'Institut dispose d'une maison d'hôtes à la disposition, pour des périodes limitées, des artistes et des universitaires qui mènent des recherches sur Liszt.

Site internet de la Fondation Cliquez ici

Entretiens avec Rossana Dalmonte

À travers ses entretiens avec Rossana Dalmonte et ses essais sur la musique, Luciano Berio (1925-2004) fait apparaître la profondeur et la générosité d'une pensée qui s'est développée indépendamment de celle de sa propre génération, et qui embrasse la totalité des formes musicales, au-delà des oppositions entre l'ancien et le nouveau, le savant et le populaire, la musique avant-gardiste et la musique de masse. C'est que Berio vise moins la dimension théorique en soi, se méfiant des formulations trop rigides ou des positions fondées sur des a priori idéologiques, qu'il n'accompagne son travail de compositeur d'une réflexion en actes, puisant à des sources telles que l'anthropologie, l'ethnomusicologie, la linguistique ou la musicologie. Sa lecture des œuvres et des différentes musiques abordées se fait toujours de l'intérieur, mais sans jamais oublier que la musique est un fait social. Elle est parfois violemment critique, voire polémique, mais toujours éclairante, grâce à son ampleur et à sa justesse. Comme l'indique Martin Kaltenecker, traducteur des entretiens, les textes ici rassemblés constituent un document essentiel pour l'histoire de la musique du xxe siècle.

https://www.amazon.fr/Entretiens-avec-Rossana-Dalmonte-choisis-ebook/dp/B071VW5GQK

téléchargement (1).jpeg
téléchargement.jpeg
41LpamAB0-L.jpg

Pour accéder à cet ouvrage Cliquez ici