2019-06-30 15.26 Reiding maison natale.j

Festival Liszt en Provence juillet-août 2022 - 25eme édition - Château de Saint Estève d'Uchaux 

Conférence concert "Marie d'Agoult et Franz Liszt, Italie terre chérie du ciel"

avec Vérène Andronikof, soprano

Jean-Claude Menou, conférencier  et Eric Astoul , piano

 Dimanche 24 juillet 2022 - Château de Saint Estève d'Uchaux à 21h30 

New Project (4).jpeg

Jean-Claude Menou, Vérène Andronikof, Eric Astoul

Jean-Claude MENOU Ancien directeur régional des Affaires culturelles, Jean-Claude MENOU a été directeur de l'administration générale et de la coordination du Centre Georges-Pompidou à Paris, puis inspecteur général du patrimoine pour quatorze régions pendant dix ans. Aujourd'hui conservateur général du Patrimoine, l'auteur a enseigné l'histoire de l'art, de l'architecture, et des arts et traditions populaires dans différentes universités. Auteur de nombreux articles de presse, il a été pendant six ans chroniqueur sur France-Inter, chargé d'une rubrique artistique et patrimoniale. Il consacre désormais ses travaux aux correspondances entre les arts : peinture, sculpture, architecture, musique, poésie, littérature. Il a notamment publié "Le voyage-exil de Franz Liszt et Marie d'Agoult en Italie" aux Editions Actes Sud.

Née à Paris de parents français et russe, Vérène ANDRONIKOF reçoit sa première éducation musicale au piano puis au violon. C’est en achevant un troisième cycle de droit à Londres et à Paris qu’elle commence à prendre des cours de chant. Elle ira parfaire sa formation à Munich avec Maria Di Francesca puis en Italie auprès du grand ténor Carlo Bergonzi qui déclarera « Vérène Andronikof possède une voix d’une qualité exceptionnelle et des ressources surprenantes » ; sa formation se poursuivra auprès de Jacques Chuilon. Lauréate du concours d’art lyrique Léopold Bellan, Vérène Andronikof débute une carrière qui la conduit dans divers festivals, en France (Nancyphonies, Liszt en Provence) comme à l’étranger. Pour le bicentenaire de Berlioz, elle a été invitée à chanter les Nuits d’été à Tbilissi avec l’Orchestre National de Géorgie dirigé par Vachtang Matchavariani. Elle a participé à un enregistrement d’extraits d’opéras de Wagner en Lettonie ainsi qu’à des émissions en direct sur France Musique. Vérène Andronikof s’est produite dans de nombreux concerts avec François-René Duchâble (Le Havre, Paris, Ménerbes), avec le duo Carré/Duchâble (Annecy, Opéra de Monte Carlo…) ou encore avec Thierry Huillet au Festival de Montréal du Gers, en Lettonie et en Lituanie et, plus récemment, avec Francesco Libetta et Vytautas Sondeckis à la Philharmonie de Saint Petersbourg. Ses prochains engagements l’amèneront à Londres, à Hambourg, en Autriche, au Festival La Clé des Portes, et de nouveau à Saint Petersbourg. En Allemagne où elle a élu domicile, Vérène Andronikof se produit régulièrement dans des concerts où alternent mélodies et airs d’opéra, musique baroque et romantique ou post-romantique. En studio, elle a participé notamment à un enregistrement avec l’illustre trompettiste norvégien Arve Hendriksen, alliant musique baroque et jazz (ECM).

Eric ASTOUL n’a que sept ans lorsqu’il joue pour Georges Cziffra qui a créé la Fondation Cziffra à Senlis. Naît alors une étroite complicité avec ce grand pianiste qui durera quinze ans, jusqu’à la disparition du maître en 1994. Très jeune lauréat de la fondation, à l’âge de 14 ans, l’empreinte des conseils de cet immense artiste le marquera de manière indélébile. Il travaille également très jeune avec Aldo Ciccolini, puis avec France Clidat. Admis à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Dominique Merlet, il y obtient le Diplôme de Formation Supérieure mention très bien, avec un premier prix de piano à l’unanimité (mention spéciale du Jury et prix Monique de la Bruchollerie). Puis, après deux ans en cycle de perfectionnement avec Jean-François Heisser et soutenu par la Fondation Isaac Albeniz, il part un an à Madrid pour profiter de l’enseignement de Dimitri Bashkirov, dans la prestigieuse Escuela Reina Sofia. Son répertoire est essentiellement romantique avec une prédilection pour Schubert, Chopin, Liszt et des transcriptions de Liszt et de Cziffra. Invité de festivals tels que Radio-France à Montpellier, Unieux, Pierrefonds, Calvi, Moissac, Massenet, Piano-Passion de Saint-Etienne, Sopron, Nancyphonies, en Italie au Festival Musikarte dans les maisons historiques de Lungomonte Pisano… Il a donné, en soliste ou avec orchestre, de nombreux récitals en France, Suisse, Autriche, Hongrie, Espagne, Italie, Pologne et Japon, toujours salué par la critique. De 2010 à 2013, Eric Astoul a été le directeur artistique du Festival du château de Martigny en Saône et Loire puis en 2014 il crée le Festival Mélusine, à la demande de Bertrand Deroubaix, dans le magnifique cadre de la Commanderie du Saulce dans l’Yonne. Depuis Janvier 2011, Eric Astoul est professeur de piano au Conservatoire d’Orange. Il est membre du Jury du concours Georges Cziffra depuis 2014.

Conférence concert "Marie d'Agoult et Franz Liszt, Italie terre chérie du ciel"

avec Vérène Andronikof, soprano

Jean-Claude Menou, conférencier  et Eric Astoul , piano

 Dimanche 24 juillet 2022 - Château de Saint Estève d'Uchaux à 21h30 

Pour assister au concert  Cliquez ici

images (5).jpeg

Le voyage en Exil de Franz Liszt

et Marie d'Agoult  en Italie

Cliquez ici

IMG_6960-1014x640.jpg

Vérène Andronikof Cliquez ici

Pour écouter  Träume de Richard Wagner Cliquez ici

images (6).jpeg

Eric Astoul site officiel cliquez ici

Logo LI pour version V2.jpg